Emirates Fuites

Enquêtes britanniques: le fils du souverain de Sharjah est mort par une overdose de drogue

Khalid Al Qasimi, le fils du souverain de Sharjah aux Emirats, le sultan Al Qasimi, est décédé dans son appartement de Londres après avoir consommé de la cocaïne et de la drogue GHB, a annoncé une nouvelle enquête.

Khalid Al Qasimi, 39 ans, a été retrouvé mort le 1er juillet par sa femme de ménage dans son appartement de luxe dans l’ouest de Londres, où il avait consommé la drogue avec un autre homme la veille, selon The Guardian.

Yohan Escobar, dont le lien avec le prince n’a pas été confirmé mais qui n’a pas été traité comme un suspect, a déclaré à la police que le GHB était particulièrement fort, ce qui a été confirmé par le médecin-enquêteur Bernard Richmond à Westminster Court.

Richmond a déclaré qu’un rapport post-mortem du Dr Michael Osborn avait confirmé que la cause du décès était liée à la drogue.

« Je suis convaincu que Khalid Al Qasimi, 39 ans, est décédé alors qu’il se trouvait dans son appartement entre le moment où il a été laissé par Yohan le 30 juin à 21h et celui où il a été retrouvé par sa femme de ménage le lendemain à 10h05 « , a déclaré Richmond, selon le Mirror.

Richmond a également confirmé qu’il n’y avait aucune preuve qu’un tiers était impliqué dans l’affaire, notant qu’Escobar était la dernière personne à avoir vu Al Qasimi avant sa mort, et a déclaré: « Nous avons parlé à Johann, qui a expliqué qu’ils prenaient beaucoup de cocaïne et de l’acide hydroxybutyrique. »

l a ajouté: « C’est la seule explication logique de sa mort, car il a été retrouvé au même endroit où Johan l’a laissé, toutes les preuves indiquent qu’il s’agissait d’une mort liée à la drogue. »

Escobar a dit à la police qu’il croyait qu’Al Qasimi dormait quand il a quitté l’appartement, parce qu’il ronflait. Il a été retrouvé mort au même endroit le lendemain.

« Il n’y a aucune indication que quelqu’un ait forcé Khalid à prendre ces drogues. »

Al Qasimi, le propriétaire de la marque de mode britannique Qasimi Homme, avait pris des quantités importantes de GHB et une quantité plus faible de cocaïne,a confirmé le rapport toxicologique.

Le frère aîné d’Al Qasimi, Sheikh Mohammed bin Sultan bin Mohammed Al Qasimi, est mort d’une overdose d’héroïne à l’âge de 24 ans chez sa famille à East Grinstead en 1999.

Leave A Reply

Your email address will not be published.