Emirates Fuites

Abou Dhabi vend des armes américaines aux groupes affiliés à al-Qaïda au Yémen

Les armes fabriquées par les Américains auraient été transférées à des groupes combattant au Yémen, dont certains liés à Al-Qaïda, selon une nouvelle enquête de CNN.

Les sources locales ont affirmé à la CNN que “ l’Arabie saoudite et son partenaire-clé les Emirats arabes unis ont livré des armes et véhicules de fabrication américaine aux tribus et groupes au Yémen, y compris des groupes affiliés à al-Qaïda”, en violation du droit de la vente d’armes.

Suite à la première information de CNN, le Pentagone a annoncé avoir ouvert sa propre enquête sur le transfert non autorisé d’armes américaines au Yémen.

Les députés américains ont également appelé l’administration du président Donald Trump à mettre fin à son soutien financier et militaire aux Émirats arabes unis et à l’Arabie saoudite dans leur guerre contre le Yémen.

L’Arabie saoudite dirige une coalition, en partenariat étroit avec les Émirats arabes unis et comprenant divers groupes de milices depuis 2015.

Toutefois, en rupture nette avec ses partenaires saoudiens, les Émirats arabes unis ont annoncé en juillet qu’ils réduisaient leurs forces dans le pays.

Les combats se sont intensifiés entre les séparatistes et les forces de Hadi en août.

Les séparatistes, soutenus par les Emirates arabes unis ont déclaré avoir pris le contrôle de la ville d’Aden après des jours de combats contre les forces de Hadi.

Les comités d’enquête des Nations Unies et les rapports internationaux ont confirmé que Abou Dhabi commettait de graves violations du droit international et des conventions relatives aux droits de l’homme au Yémen.

Leave A Reply

Your email address will not be published.