Emirates Fuites

Covid-19: le Danemark suspend les vols en provenance des Emirats

Le Danemark, qui réclame un test négatif au coronavirus de moins de 24h à tous les voyageurs arrivant en avion, a suspendu pour cinq jours les vols en provenance des Emirats à cause de soupçons d’irrégularités sur les tests, a annoncé vendredi le gouvernement danois.

“Tous les vols commerciaux en provenance des Emirats arabes unis sont annulés pour cinq jours, le temps (…) de s’assurer que le test négatif requis est un véritable dépistage qui a été effectué correctement”, a expliqué le ministre des Transports, Benny Engelbrecht, cité dans un communiqué du ministère.

Les autorités danoises ont en effet reçu une indication mettant en cause les tests obtenus à Dubaï et veulent s’assurer que le dépistage n’est pas bâclé et que de faux tests ne peuvent être achetés, est-il précisé.

Pendant que d’autres destinations touristiques appliquent de lourdes restrictions pour contrôler la crise sanitaire, Dubaï garde ses portes grandes ouvertes aux touristes.

Certaines célébrités danoises s’y sont dernièrement rendues, s’attirant les critiques de la cheffe du gouvernement. “Ce qui se passe lorsqu’on voyage actuellement, c’est qu’on prend le risque de rapporter des mutations au Danemark, ce qui contribue à saper notre contrôle de l’épidémie”, a-t-elle regretté mardi lors de la séance de questions au gouvernement.

Le pays nordique de 5,8 millions d’habitants impose des restrictions drastiques depuis fin décembre pour lutter contre la nouvelle vague de la pandémie. Il est particulièrement inquiet face aux variants du coronavirus, plus contagieux. Il a enregistré quelque 283 cas du variant anglais, qui devrait devenir majoritaire à partir de la mi-février, et un cas du variant sud-africain. Il s’agissait d’une personne ayant séjourné à Dubaï.

Dubaï a annoncé ce jeudi 21 janvier la suspension de certains divertissements publics dans les restaurants et hôtels, face à la hausse des contaminations au nouveau coronavirus aux Émirats arabes unis, après les avoir largement permis pour relancer l’économie et attirer les touristes internationaux.

“Afin de garantir la santé et la sécurité publiques, tous les permis de divertissement délivrés seront suspendus à compter de maintenant”, a annoncé jeudi sur Twitter le bureau média de cet émirat du Golfe (Dubaï Media Office). “Au cours des trois dernières semaines, le département du Tourisme de Dubaï a constaté plus de 200 violations des directives (liées à la pandémie) et a fermé une vingtaine d’établissements”, a-t-il précisé

Des hôtels contactés par l’AFP ont confirmé qu’ils continueraient à servir les clients mais que les divertissements tels que les spectacles ou les DJ n’étaient plus autorisés.

Dubaï, une des sept principautés qui forment les Émirats arabes unis, a largement rouvert ses frontières aux touristes et les activités publiques restent permises. Le port du masque et la distanciation sociale sont néanmoins strictement exigés.

Il n’existe pas de chiffres spécifiques sur le nombre de contaminations à Dubaï, l’émirat le plus peuplé du pays. Mais le nombre a quasiment doublé à l’échelle nationale depuis le début de l’année, pour atteindre environ 3 500 nouveaux cas quotidiens.

Les Emirats ont été parmi les premiers pays au monde à lancer en décembre une vaste campagne de vaccination, en utilisant les vaccins du Chinois Sinopharm et de l’alliance américano-allemande Pfizer-BioNTech.

Plus de deux millions de doses ont été injectées, pour une population de 10 millions d’habitants, selon les chiffres officiels. Le pays se classe deuxième derrière Israël en termes de pourcentage de la population vaccinée, estime le site allemand de recueil de données Statista.

Depuis le début de la pandémie, les Émirats ont enregistré plus 263.000 cas de personnes infectées au Covid-19, dont 762 décès.

AFP

Leave A Reply

Your email address will not be published.