Emirates Fuites

Les Emirats achètent pour 1.36 milliard de dollars d’armements

Les Emirats arabes unis ont conclu des accords d’armements d’une valeur de 1,36 milliard de dollars avec des entreprises locales et internationales, en vue de fournir à leurs forces l’équipement dont elles ont besoin, rapportent des médias internationaux.

Des documents obtenus par Emirates Leaks ont révélé la signature des accords militaires entre les Émirats arabes unis et Israël.

Selon les documents, les contrats ont été conclus en marge de l’exposition de défense IDEX à Abu Dhabi

Les contrats ont été signés malgré l’annulation de la participation officielle du ministère israélien de la Défense aux Emirats arabes unis.

Ces accords ont été conclus au cours de la 15e édition du Salon international de la défense (IDEX) ainsi que celui de la défense navale (NAVDEX), qui se déroulent jusqu’au 25 février, à Abu Dhabi.

Le Général de brigade, Mohamed Al Hassani, porte-parole officiel des expositions IDEX et NAVDEX, a déclaré que la plupart des contrats ont été attribués à des sociétés basées aux EAU, indiquent le site Euronews et l’agence Associated Press.

Le site d’information européen a précisé que les accords comprenaient notamment l’achat de drones de l’Afrique du Sud, d’obus et d’artillerie ainsi que d’autres équipements militaires de la Serbie.

Les deux salons rassemblent 900 entreprises en provenance de 59 pays dans le but de présenter leurs dernières innovations technologiques et produits militaires.

Israël annulé sa participation à l’International Defence Exhibition & Conference (IDEX), un salon consacré aux armes et aux technologies de défense qui se déroule la semaine prochaine aux Emirats, en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19, a rapporté lundi Reuters, citant des responsables israéliens.

Des dizaines d’entreprises israéliennes devaient participer à ce salon à Abou Dhabi, une première depuis la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays en septembre dernier.

Un porte-parole du ministère de la Défense avait toutefois sollicité une autorisation spéciale mais celle-ci a été refusée en raison de la pandémie, « malgré le désir de promouvoir les activités de défense israéliennes ».

Selon un responsable cité par le magazine économique Globes, cette annulation devrait engendrer « des pertes énormes » concernant des contrats qui auraient pu y être signés.

« Les hôtes émiratis étaient très sympathiques et nous ont déroulé le tapis rouge. Nous étions censés être au centre du salon, avec des produits haut de gamme », a-t-il déploré.

Des responsables du ministère israélien de la Défense et du ministère de la Coopération régionale ont toutefois déclaré que ce déplacement était annulé, en raison des restrictions mises en place le 26 janvier sur les vols internationaux.

AA

Leave A Reply

Your email address will not be published.