Emirates Fuites

L’ambassadeur des Émirats arabes unis en Israël a accepté l’invitation d’un groupe extrémiste pour envahir la mosquée Al Aqsa

15

Un des groupes extrémistes israéliens, proclamant la destruction de la mosquée d’al-Aqsa, a invité l’ambassadeur émirati à l’accompagner pour envahir la mosquée.

La radio officielle de l’Etat hébreu a signalé, mardi soir, que “le Fonds du patrimoine du mont du Temple avait envoyé une invitation à al-Khaja, lui demandent d’entrer à la mosquée d’al-Aqsa, en compagnie de ses militants, pour qu’il confirme à quel point les juifs étaient attachés au mont du Temple”.

“L’invitation vise à expliquer à al-Khaja que les juifs rêvaient toujours qu’un jour vienne le mont du Temple devienne un centre international pour la prière pour la paix”, avait déclaré la radio.

Il est à signaler que cette invitation se présente après la visite qu’al-Khaja avait organisée chez le rabbin Shalom Cohen, le chef spirituel du parti politique Shas.

Dans ce contexte, il est à noter que 3 jours avant cela, al-Khaja avait reçu le ministre du Renseignement, Eli Cohen, et ce dernier avait publié une photo en compagnie d’al-Khaja, avec un commentaire : “C’est à cela que ressemble le nouveau Moyen-Orient”.

L’ambassadeur des Emirats Arabes Unis en Israël Mohamed Mahmoud Al Khajah a rencontré dimanche le chef spirituel du parti ultra-orthodoxe Shas, le rabbin Shalom Cohen.

La rencontre a eu lieu à Jérusalem occupée, dans la résidence du rabbin, qui est également président du Conseil des érudits de la Torah du Shas.

Le rabbin a béni l’ambassadeur, avant que les deux hommes ne discutent de l’accord de normalisation signé entre les deux pays l’année dernière.

Une partie de la conversation s’est déroulée en arabe et l’ambassadeur a dit au rabbin que les “accords d’Avraham” avaient été intentionnellement appelés ainsi, et non “accords de paix”, afin de rappeler l’essence religieuse et spirituelle de l’accord, qui n’est “pas seulement politique”.

L’avocat Rami Simani, un proche du rabbin Shalom Cohen, qui était également présent, a discuté avec l’ambassadeur de la situation des Juifs vivant dans le Golfe.

Mohamed Mahmoud Al Khajah a invité le chef de la yeshiva à se rendre aux Émirats arabes unis afin d’inaugurer un grand centre accueillant toutes les religions, en tant que représentant du peuple juif.

L’année dernière, les Émirats arabes unis ont convenu d’établir des relations diplomatiques complètes avec Israël dans le cadre des accords d’Abraham, un pacte négocié par l’ancien président américain Donald Trump. Bahreïn, le Maroc et le Soudan ont suivi et normalisé leurs relations avec Israël.

Ces accords ont permis de rompre avec la tradition arabe bien ancrée selon laquelle il ne devrait pas y avoir de normalisation des relations tant qu’Israël n’aura pas conclu un accord de paix global avec les Palestiniens.

Israël a ouvert son ambassade aux Émirats arabes unis en janvier, avec Eitan Naeh, diplomate aguerri, à la tête de la mission d’Abou Dhabi.