موقع إخباري يهتم بفضائح و انتهاكات دولة الامارات

Lancement d’une campagne de boycott des Émirats arabes unis

381

Une campagne de boycott des Émirats arabes unis a été lancée dans les pays de Golf pour dénoncer les crimes d’Abou Dhabi.

Très actifs sur ce réseau social, plusieurs activistes ont décidé d’entreprendre une action d’envergure afin de dénoncer les agissements des dirigeants d’Abou Dhabi.

Cette initiative, lancée sous le hashtag #Boycott_des_marché_émiratis, vise à dénoncer les politiques des autorités d’Abou Dhabi considérées comme contraires aux droits de l’homme et menaçant l’équilibre régional.

Des yéménites ont déjà lancé une campagne de boycott des produits émiratis pour exprimer leur colère contre la politique des EAU au Yémen.

Les commerçants yéménites ont déclaré que le taux l’achat de produits émiratis est en baisse après la campagne de boycott.

Une autre campagne de boycott des Emirates Arabe Unis a été lancée sur les réseaux sociaux pour protester contre leurs crimes dans la région.

La campagne a été lancée sous le Hashtag #Boycott_Emirates_Airlines dans le but promouvoir le boycott économique des EAU.

Les médicaments sont parmi les produits les plus touchés par la campagne de boycott au Yémen. Selon le syndicat des pharmaciens yéménites, cinq sociétés émiriennes, notamment Gulf Pharmaceutical Industries (Julphar Pharma), dominent environ 70% du marché pharmaceutique yéménite.

Les observateurs estiment que la campagne de boycott affecte l’économie des Emirates Arabes Unis, qui souffre déjà de problèmes.

La campagne cible également les principales sociétés émiraties, telles que Emirates Airlines, Etihad, Emaar Properties, les ports de Dubaï, ADNOC Oil.

L’économie des EAU a été affectée par la guerre au Yémen. Le taux de croissance est inférieur à 2% en 2018 et inférieur à 1% en 2017..

Les Émirats arabes unis sont l’un des principaux partenaires commerciaux du Yémen. La valeur de la balance commerciale a atteint 8 milliards de dirhams (2,2 milliards de dollars) en 2011, soit 444 milliards de riyals yéménites. En 2014, il s’élevait à 643 milliards de riyals yéménites, selon le ministère yéménite de l’Industrie.

Après le coup d’Etat houthi et le déclenchement de la guerre, les exportations des Émirats arabes unis vers le Yémen ont atteint 754 milliards de riyals yéménites en 2015, dont 58% de dérivés du pétrole et 19% de bijoux, de pierres précieuses et de métaux.

Les EAU sont impliqués dans des crimes de guerre horribles au Yémen et interviennent militairement en Libye pour répandre le chaos et le sabotage.