Emirates Fuites

Abu Dhabi et Tel-Aviv discutent de la coopération dans le domaine énergétique

11

Les Emirats et Israël ont lancé, mercredi, des discussions de coopération dans le domaine de l’énergie, a rapporté l’agence de presse émiratie (WAM, officiel).

L’agence a indiqué que les ministres de l’Energie, émirati Souheil al-Mazrouei et israélien Yuval Steinitz, ont examiné, au cours d’une réunion en visioconférence, les « relations bilatérales et les moyens de les renforcer dans le domaine de l’énergie et de l’infrastructure, notamment, les énergies renouvelables ».

La même source a ajouté que al-Mazrouei a passé en revue, au cours de la réunion, « la stratégie des Emirats pour l’énergie 2050, qui est considérée comme étant le premier plan intégré d’énergie dans l’Etat, qui prend en considération les dimensions de la production et de la consommation et celle des engagements environnementaux mondiaux ».

Les deux ministres ont discuté, également, selon la même source, des « voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le secteur du pétrole et du gaz, tout en mettant l’accent sur le secteur de la technologie avancée dans le domaine de l’énergie et de la sécurité cybernétique ».

Les deux parties sont convenues d’examiner les opportunités d’investissement entre les deux pays dans le secteur de l’énergie et les moyens de les renforcer et de les développer, au service des intérêts, mutuellement profitables, a poursuivi l’agence.

Dans le cadre de la normalisation effrénée entre les Emirats et Israël, le groupe émirati al-Habtoor a annoncé, mercredi, une coopération avec une société de télécommunications israélienne Mobile Eye pour introduire des technologies de cartographie sur les systèmes d’assistance à la conduite, des véhicules autonomes ainsi que des solutions de villes intelligentes aux Emirats.

Le groupe al-Habtoor a indiqué dans un communiqué qu’il envisage d’établir une coopération à long terme pour développer des solutions de transport aux Emirats, en se fondant sur la technologie de la conduite autonome offerte par la société israélienne.

« Cette coopération importante entre Mobile Eye et le groupe al-Habtoor fait partie de l’une des illustrations de la coopération entre une société israélienne et un groupe émirati depuis la conclusion de l’accord de paix entre les deux pays, poursuit le groupe.

Citant le fondateur et le président du conseil d’administration du groupe, Khalaf Ahmed al-Habtoor, le communiqué indique « qu’en vertu de cette coopération, nous introduirons aux Émirats les meilleures solutions d’intelligence artificielle israéliennes ».

Dimanche, al-Habtoor, un groupe familial privé, dont le portefeuille comprend des entreprises opérant dans les secteurs de l’hôtellerie, de l’automobile, de l’immobilier et de l’enseignement, a annoncé qu’il envisage d’ouvrir un bureau de représentation en Israël.

Mobile Eye est une société israélienne qui fournit des solutions et des services de développement informatiques, d’apprentissage automatique pour les systèmes avancés d’aide à la conduite.

Le 15 septembre courant, les Emirats et le Bahreïn ont signé deux accords de normalisation de leurs relations avec Israël, à la Maison Blanche sous parrainage américain, faisant fi de l’état de colère qui secoue les milieux arabes populaires.

AA