Emirates Fuites

Dubaï : baisse de 41% du trafic au premier semestre

20

L’aéroport international de Dubaï, le hub de la compagnie Emirates, a annoncé une baisse de 40,9% de son trafic de passagers au premier semestre 2021, mais anticipe une « croissance forte » au deuxième semestre avec l’assouplissement des restrictions de voyage et les campagnes de vaccination dans le monde.

Le nombre de passagers ayant transité par Dubaï, premier aéroport des Emirats arabes unis, a chuté à 10,6 millions au cours des six premiers mois de 2021. Pour comparaison, l’aéroport avait accueilli 17,8 millions de passagers rien qu’au premier trimestre 2020, avant de suspendre temporairement les vols commerciaux au deuxième trimestre pour freiner la propagation de la Covid-19. Sur l’ensemble de l’année 2020, le nombre de passagers a diminué de 70% : 25,9 millions de passagers contre plus de 86 millions en 2019.

Mais l’aéroport de Dubaï s’apprête à accueillir davantage de passagers d’ici la fin de l’année : « Les perspectives pour 2021 en nombre de passagers sont très prometteuses« , a déclaré Paul Griffiths, le directeur général des aéroports de Dubaï. Cet automne, la métropole de Dubaï espère accueillir des millions de visiteurs durant l’Exposition universelle 2020 qui ouvrira en octobre et se tiendra sur six mois.

Les Emirats arabes unis ont été l’une des premières destinations à s’ouvrir au tourisme international en juillet de l’année dernière. Les autorités ont lancé une campagne de vaccination massive, avec des taux d’inoculation parmi les plus élevés au monde. Jusqu’à présent, plus de 72 % de la population a reçu les deux doses du vaccin.