Emirates Fuites

Biden maintient les taxes sur l’aluminium des Émirats arabes unis

12

Le président américain Joe Biden maintiendra un taux tarifaire de 10% sur les importations d’aluminium en provenance des Émirats arabes unis, annulant la décision de Donald Trump de mettre fin aux prélèvements lors de son dernier jour en tant que président, a déclaré la Maison Blanche.

Le prédécesseur républicain de Biden avait annoncé le 20 janvier qu’il exempterait les Émirats arabes unis du tarif douanier sur la plupart des importations d’aluminium, affirmant que les deux pays avaient conclu un accord de contingentement qui les restreindrait.

L’exemption devrait entrer en vigueur mercredi.

Trump a accordé l’exemption peu de temps après avoir désigné les EAU comme “partenaire majeur de la sécurité” et signé un accord pour leur vendre 50 avions de combat F-35 Lockheed Martin Corp.

L’administration de la Maison Blanche lundi dernier a déclaré que le tarif sur l’aluminium serait plus efficace pour protéger les producteurs nationaux que le “quota non testé” annoncé par Trump.

“À mon avis, les preuves disponibles indiquent que les importations en provenance des Émirats arabes unis peuvent encore déplacer la production nationale, et ainsi menacer de nuire à notre sécurité nationale”, a déclaré Biden.

“J’estime qu’il est nécessaire et approprié, compte tenu de nos intérêts de sécurité nationale, de maintenir, à l’heure actuelle, le traitement tarifaire appliqué aux importations d’articles d’aluminium en provenance des Émirats arabes unis”, a-t-il déclaré.

Aucun commentaire n’a été immédiatement disponible auprès de l’ambassade des Émirats arabes unis à Washington.

L’aluminium est le plus gros produit exporté des EAU en valeur aux États-Unis. La nation arabe a vendu pour 1,3 milliard de dollars de métal à des acheteurs américains en 2019, selon le bureau du représentant américain au commerce.

Trump a d’abord imposé le tarif en 2018 pour relancer les usines d’aluminium inutilisées, ouvrir des fonderies et des usines fermées et stimuler la production nationale en réduisant la dépendance des États-Unis à l’égard des producteurs étrangers, a déclaré Biden, ajoutant que le besoin existait toujours.

Il a déclaré que le ministère américain du Commerce avait refusé 32 des 33 demandes d’exemption des producteurs des Émirats arabes unis avant la décision de Trump à la 11e heure.

Les données américaines ont également montré une baisse de 25% des importations d’aluminium en provenance des Émirats arabes unis après le tarif, doublée d’une augmentation de 22% de la production nationale d’aluminium jusqu’en 2019, avant le début de la pandémie de coronavirus, a déclaré la Maison Blanche.

Le gouvernement américain de Joe Biden a suspendu des ventes d’armes à l’Arabie saoudite et de chasseurs F-35 aux Emirats arabes unis afin de “réexaminer” la décision prise sous la présidence de Donald Trump, a-t-on appris, mercredi 27 janvier, du département d’Etat américain.

Il s’agit de “faire en sorte que les ventes d’armes par les Etats-Unis répondent à nos objectifs stratégiques”, a assuré un responsable interrogé par l’Agence France-Presse (AFP), évoquant “une mesure de routine administrative typique de la plupart des transitions”.