موقع إخباري يهتم بفضائح و انتهاكات دولة الامارات

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour les EAU

56

La croissance économique aux Emirates arabes unis devrait ralentir en 2019, pour s’établir à 1,6 % contre 2,8 % en 2018, indique un nouveau rapport de la FMI.

Les perspectives de croissance pour l’année en cours ont été rabaissées de 1,2 point de pourcentage par rapport aux projections du mois d’avril dernier, sous l’effet de la baisse des prix du pétrole et de la contraction plus forte que prévu de l’économie iranienne, précise le FMI dans sa dernière édition du Bulletin d’information économique de la région MENA.

L’économie émiratie se dirige vers une nouvelle crise financière et bancaire similaire à celle qui a frappé Dubaï en 2009.

Les prix des maisons ont en effet baissé de 25 à 35% depuis la mi-2014, d’après les chiffres de Fitch.

En conséquence, le marché financier de Dubaï (DFM) a annoncé la mise en place de nouvelles procédures pour les sociétés qui ont enregistré des pertes cumulées au troisième trimestre de 2019.

Selon cette procédure, une marque jaune sera ajoutée à l’écran pour chaque société ayant enregistré des pertes cumulatives comprises entre 20% et 50%.

Le marché ajoute également une marque rouge distinctive pour chaque société dont les pertes cumulées s’élevaient à 50% ou plus de son capital.

Le marché financier de Dubaï a déclaré dans un communiqué que les sociétés dont les états financiers intermédiaires ou annuels font état de pertes cumulées égales ou supérieures à 20% du capital, devraient clarifier les causes principales de ces pertes et les mesures qui seront prises pour faire face à cette situation.

L’année dernière, l’Autorité des valeurs mobilières et des produits de base d’Emirates (SCA) a eu recours à un contrôle plus strict des sociétés qui ont perdu plus de la moitié de leur capital.