Emirates Fuites

Les Emirats arabes unis suspendent la délivrance de visas à 13 pays

8

Les Emirats arabes unis ont diffusé ce mardi 24 novembre une circulaire qui stipule la suspension de la délivrance des visas à un certain nombre de pays notamment, l’Algérie, la Tunisie, la Turquie et l’Iran.

Les Émirats arabes unis ont cessé de délivrer de nouveaux visas aux citoyens de 13 pays à majorité musulmane, dont l’ALgérie, l’Iran, la Syrie, la Somalie, l’Afghanistan, la Libye, le Yémen, le Kenya, l’Irak, le Liban, le Pakistan, et la Turquie, selon l’agence Reuters, qui cite un document délivré par les autorités émiraties.

Ce document se réfère à une circulaire sur l’immigration qui est entrée en vigueur le 18 novembre. Il indique que les demandes de visas pour un nouvel emploi et pour des visites ont été suspendues pour les ressortissants qui sont en dehors des EAU, et qui se trouvent dans ces 13 pays, et ce jusqu’à nouvel ordre. Il n’est pas clair s’il existe des exceptions à l’interdiction.

Cependant, Israël et les Emirats ont signé un accord portant exemption mutuelle pour les citoyens des deux pays de l’obtention de visas d’entrée, ont rapporté des médias israéliens.

Ainsi, les Emirats deviendront le premier pays arabe qui ne réclame pas de visa d’entrée pour les Israéliens.

L’accord sera signé dans le cadre d’un sommet tripartite qui se tiendra à l’aéroport Ben Gourion à Tel-Aviv, en présence du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, du ministre d’État émirati chargé des Finances, Hamid Abid El Tayar, et du Secrétaire américain du Trésor, Steven Mnuchin, et les trois parties publieront un communiqué commun.

De son côté, Barak Ravid, journaliste et commentateur au site israélien d’informations, Walla, a indiqué dans un tweet : « Faites attention à cette évolution dramatique. Israël et les Emirats signeront demain un accord d’exemption mutuelle des visas ».

Le journaliste a ajouté : « Les Israéliens souhaitant partir aux Emirats n’auront plus besoin de visas et les citoyens émiratis qui viendraient en Israël n’en n’auront pas non plus besoin ».

Les Emirats est le seul pays avec lequel Israël signe un accord d’exemption de visas.

Une délégation gouvernementale émiratie a signé aussi une série de conventions, dont un accord de dessertes aériennes commerciales entre les deux pays.

Rappelons que les Emirats et Israël avaient conclu, le 13 août dernier, un accord de normalisation de leurs relations. L’accord a été signé le 15 septembre à Washington.

L’accord en question a été fermement rejeté par les Palestiniens, plusieurs factions et la Direction palestinienne l’ont considéré comme étant une trahison émiratie et un coup de poignard dans le dos du peuple palestinien.