موقع إخباري يهتم بفضائح و انتهاكات دولة الامارات

L’immobilier à Dubaï continue de voir ses prix baisser

92

L’immobilier à Dubaï, confronté à une crise économique sans précédent,  continue de voir ses prix baisser.

Selon le rapport de la société immobilière britannique Chestertens, la baisse du marché de l’immobilier résidentiel à Dubaï est due à l’offre excédentaire continue: 50 000 nouveaux logements devraient être livrés en 2019, soit une augmentation de 150% par rapport aux 20 000 logements livrés en 2018.

Le rapport, intitulé « Le secteur immobilier à Dubaï au troisième trimestre de 2019 », note que le marché de l’immobilier résidentiel à Dubaï connaîtra une nouvelle correction jusqu’à la fin de cette année, avec une baisse de 5% des prix en général.

L’agence de notation Fitch a souligné, fin septembre, que la baisse continue des prix de l’immobilier à Dubaï mettrait en péril la qualité des actifs bancaires. Les banques émiriennes offrent des prêts énormes aux sociétés immobilières, aux acheteurs d’appartements et aux villas.

Les prix de l’immobilier à Dubaï ont chuté de 25 à 35% depuis le milieu de 2014 et les analystes s’attendent à une nouvelle baisse cette année et l’année prochaine, à cause du ralentissement économique.

Le loyer moyen des appartements et des villas à Dubaï a continué de baisser de 1% au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent.

Le rapport indique que la valeur des transactions immobilières sur les unités finies a augmenté de 16%.

Les transactions sur des biens immobiliers achevés au cours des neuf premiers mois de cette année se sont élevées à 22 milliards de dirhams (6 milliards de dollars), tandis que les transactions sur des unités en cours se sont élevées à 26 milliards de dirhams (7 milliards de dollars).

L’agence américaine S & P Global a estimé la dette publique à Dubaï à 65 milliards de dollars, soit 56% du PIB.