Emirates Fuites

Un nouvel investissement israélien aux Emirats Arabes Unis

5

Des sources ont révélé un nouvel investissement israélien aux Emirats Arabes Unis à travers une petite société de transport qui se présente comme composée d’investisseurs étrangers, dont un américain.

Emirates Leaks a appris qu’une nouvelle société de micro-mobilité basée aux Émirats arabes unis a reçu 3,8 millions de dollars de financement de démarrage d’un investisseur israélien.

Fenix, qui a été fondée par les anciens directeurs de la société de scooters électriques Circ Jaideep Dhanoa et IQ Sayed, commencera bientôt ses activités à Abou Dhabi.

La société est soutenue par Maniv Mobility dans le premier investissement dans une société des Émirats arabes unis par une société de capital-risque basée en Israël.

L’investissement en question intervient à un moment où le marché de la mini-mobilité, y compris les scooters électriques et les vélos électriques à louer, se développe rapidement et devrait représenter entre 300 et 500 milliards de dollars aux États-Unis, en Europe et en Chine d’ici 2030.

La société de recherche basée aux États-Unis a déclaré dans un récent rapport que les startups du secteur ont attiré environ 5,3 milliards de dollars de financement depuis 2015.

L’Autorité des routes et des transports de Dubaï a interdit la location de scooters électriques en mars de l’année dernière alors qu’elle enquêtait sur la façon de réguler en toute sécurité le marché de la location, mais a autorisé des essais dans cinq domaines le mois dernier.

Fenix a déclaré qu’il disposerait de la plus grande flotte de scooters électriques “conçus pour une utilisation partagée continue”, mais n’a pas donné de nombre exact. Les scooters coûtent 1 dirham par kilomètre à parcourir, après des frais “open” de 3 dirhams.

Après son lancement à Abou Dhabi, la société a annoncé qu’elle se déploierait aux Émirats arabes unis et dans d’autres pays du Golfe “dans les prochains mois”.

« Nous sommes ravis d’être un investissement israélien dans une entreprise technologique basée aux Émirats arabes unis », a déclaré Michael Granoff, fondateur et associé directeur de Maniv Mobility.

« Maniv Mobility voit un énorme potentiel dans la région du CCG en tant que nouveau marché pour la petite mobilité et nous avons été très impressionnés par l’équipe de Fenix », a-t-il ajouté.

Récemment, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié les relations avec les Émirats arabes unis de très solides, notant que les investissements d’Abou Dhabi en Israël en sont la preuve.

Dans une interview avec la chaîne hébraïque 13, Netanyahu a révélé que les Émirats arabes unis avaient promis des investissements d’une valeur de 40 milliards de shekels – environ 12 milliards de dollars – en Israël.

« Nos relations avec les Émirats arabes unis sont très solides », a-t-il déclaré, et il s’est engagé à investir 40 milliards de shekels en Israël pour stimuler l’économie israélienne.