موقع إخباري يهتم بفضائح و انتهاكات دولة الامارات

Les Emirats Arabes Unis financent les milices de Haftar en Libye

152

Le régime des Émirats arabes unis finance une forte campagne de soutien aux milices de Khalifa Haftar en Libye, afin d’empêcher la dissidence de ses forces suite à l’échec de son attaque contre la capitale Tripoli.

Les Émirats arabes unis s’inquiètent du déclin des régions de l’ouest de la Libye qui ont lui aidé à prendre le contrôle des périphéries de la capitale, après avoir reçu d’importantes sommes d’argent, du soutien militaire apporté à Haftar lors de sa dernière opération.

Emirates Lakes a révélé que la campagne de financement s’est déroulée sous la supervision directe du conseiller de la sécurité nationale et  frère du prince héritier d’Abou Dhabi, Tahnoon bin Zayed.

Cette annonce coïncide avec les tentatives des EAU et de leurs alliés en Arabie saoudite et en Égypte de trouver un moyen de sortir de l’impasse actuelle après l’échec de Haftar à entrer à Tripoli et à renverser le gouvernement de réconciliation national.

Certaines villes et régions, comme Tarhouna et Bani Walid, ont changé leurs positions à la suite de la perte massive de la milice Haftar à Gharyan.

Les troupes pro-Haftar ont perdu Gharyan aussi rapidement qu’elles avaient conquis début avril cette ville dont elles avaient fait leur centre d’opérations et un point de départ dans leur projet de conquête de Tripoli.

L’échec de Haftar a eu des effets négatifs sur ses alliés, l’Égypte et les Émirats arabes unis qui ont conclu des accords avec les forces et les parties internationales pour soutenir les mouvements du maréchal.

Après la défaite récente de Griéne, Paris a pris des mesures pour réduire son soutien à Haftar.

Les EAU jouent un rôle criminel et subversif en Libye en aidant les milices de Khalifa Haftar à semer le chaos.