Emirates Fuites

Un responsable palestinien: La signature d’un accord de paix avec Israël isole les EAU

16

Un haut responsable palestinien a déclaré jeudi que la signature d’un accord de paix avec Israël allait isoler les Emirats arabes unis (EAU) du monde arabe.

Azzam el-Ahmad, membre du comité central du parti Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas, a déclaré à la radio “Voice of Palestine” que l’accord des EAU avec Israël entrait en contradiction avec l’Initiative de paix arabe de 2002.

Dans le cadre de cette initiative, toute normalisation arabe unilatérale avec Israël est “rejetée”.

Par ailleurs, M. Ahmad a salué la position de l’Arabie saoudite, affirmant que celle-ci est “importante car elle correspond au consensus arabe et à l’Initiative de paix arabe et joue un rôle central dans la région”.

Le porte-parole de M. Abbas, Nabil Abou Roudeineh, a indiqué dans un communiqué de presse que le respect de l’Initiative de paix arabe “est un vrai défi pour les positions de tous les Etats arabes par rapport à Jérusalem”.

Il a ajouté que le peuple palestinien avait prouvé sa “capacité à déjouer toutes les conspirations grâce à sa ténacité et sa détermination”.

Les EAU et Israël ont annoncé jeudi 13 août que les relations diplomatiques bilatérales, initiées et développées en coulisses au cours des années passées, se normaliseraient officiellement et que des accords de coopération seraient signés entre les deux parties dans divers domaines.

Selon la déclaration faite par les États-Unis au nom d’Israël et des Émirats arabes unis, le président américain Donald Trump, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le prince héritier et ministre de la Défense d’Abu Dhabi et président du Conseil exécutif des Émirats arabes unis, Mohammed bin Zayid Al Nahyan, ont eu une conversation téléphonique et “un accord a été conclu pour la normalisation complète des relations entre Israël et les Émirats arabes unis”.

Au cours des années passées, on a remarqué l’enthousiasme démontré officiellement et ouvertement par les pays du Golfe, par les Émirats arabes unis en particulier, pour normaliser leurs relations avec Israël, dotée du gouvernement le plus droitiste de son histoire.

Selon une déclaration écrite de l’Autorité palestinienne, celle-ci condamne et rejette fermement l’accord conclu entre les EAU avec Israël en vue de normaliser leurs relations.

Le communiqué soulignait que les Émirats arabes unis avaient conclu cet accord en échange de la suspension temporaire de l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie occupée par “l’État occupant” d’Israël qui planifie de judaïser la Mosquée Masjid al-Aqsa.

“L’accord des Émirats arabes unis avec Israël est une trahison de la cause de Jérusalem, de la mosquée Al-Aqsa et de la Palestine. Cette initiative vise à détruire les décisions issues des réunions de l’Initiative de paix arabe, de la Ligue arabe et de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) ainsi que de la légitimité internationale. Cela signifie aussi ignorer les droits du peuple palestinien, son caractère sacré, en particulier [la sacralité de] la Masjid al-Aqsa, mais aussi ignorer les exigences d’un État palestinien indépendant, avec les frontières de 1967”

En réaction à l’annonce de l’accord, l’Autorité palestinienne a également rappelé son ambassadeur des Émirats arabes unis.