موقع إخباري يهتم بفضائح و انتهاكات دولة الامارات

Yémen: des affrontements opposent les forces soutenues par les EAU à des manifestants à Aden

48

Le gouvernorat d’Aden, dans le sud du Yémen, a été le théâtre, à l’aube de ce dimanche, d’affrontements armés opposant les forces soutenues par les Émirats arabes unis à des manifestants en colère contre la dégradation des conditions de vie.

Des sources locales ont rapporté à l’Agence Anadolu, que des centaines de manifestants ont bloqué plusieurs routes dans la ville de Khormaksar dans le gouvernorat d’Aden, avec des pierres et des pneus enflammés, pour protester contre la détérioration des services publics.

Les sources ont ajouté qu’un échange de tirs avait eu lieu entre les forces de la Ceinture de sécurité du Conseil de transition sud et les manifestants en colère, à un croisement à proximité de l’hôpital universitaire « Al-Jumhuriya ».

Les affrontements ont commencé suite à des tirs de sommation des forces de la « Ceinture », et les manifestants ont riposté, sans que l’échange de coups de feu ne fasse de blessés, selon les mêmes sources.

Les forces de la « Ceinture » contrôlent la situation sécuritaire à Aden depuis qu’elles ont expulsé les forces gouvernementales en août 2019.

Bien que le gouvernement soit rentré à Aden le 30 décembre 2020, en application de l’accord de Riyad, les forces de la transition contrôlent toujours le gouvernorat, sans apporter d’améliorations significatives aux services et aux conditions sociales.

Dans ce contexte, la ville sud-est d’Al Moukalla a été le théâtre, dans la nuit du samedi au dimanche, de manifestations contre l’inflation des prix, l’effondrement de la monnaie locale et la détérioration des services publics.

Des activistes ont partagé des vidéos sur les plateformes de médias sociaux, montrant des dizaines de manifestants dans la ville, exigeant de mettre un terme à l’effondrement de la monnaie et à la détérioration des services publics et à mettre en place des mesures pour réduire les prix des denrées.

Récemment, la monnaie locale a continué de se détériorer, faisant ainsi flamber les valeurs de change à près de 900 riyals pour un dollar. À ce propos, le Premier ministre yéménite, Maïn Abdelmalek, a averti que cette situation annonce une famine dans le pays.

Le Yémen est en proie depuis 7 ans à une guerre entre les forces gouvernementales soutenues par une coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite et le groupe houthi soutenu par l’Iran, qui a fait 233 000 morts. 80 % de la population, soit environ 30 millions de

personnes, est devenue dépendante des aides pour survivre, selon les Nations Unies.

AA